Musique : Meiway chante l’intégration africaine

25 Juil 2017
287 times

Meiway récidive ! Une fois de plus, l’artiste fait un clin d’œil à un pays autre que le sien. Cette fois Meiway chante en mina, une langue que l’artiste ivoirien ne parle pas.

« Mu sé vidé » est une phrase en mina, langue parlée au sud du Togo. « Mu sé vidé »  peut signifier : nous avons un peu compris. Cette phrase est aussi le titre d’une des chansons d’Illimitic, le douzième album de l’artiste ivoirien Meiway.

9 mois, c’est le temps qu’il a fallu à « Mu sé vidé » la chanson 14 de l’album Illimitic pour susciter de nombreux commentaires, surtout au Togo. C’est le clip posté mi-juin sur le compte de Meiway qui a déclenché l’avalanche de réactions. Toutes ayant en commun la joie, les félicitations et les encouragements.

Plusieurs togolais sont heureux. Selon certains, chanter en mina prouve que Meiway a réussi en 4 minutes 55 secondes à réaliser l’intégration africaine que la cinquantaine d’états africains tentent laborieusement de faire depuis une cinquantaine d’années.

C’est l’avis de Baudouin, un internaute. S’exprimant sur la page youtube de Meiway Baudouin déclare: « je suis resté bouche bée Meiway ! C’est une grande surprise faite aux togolais. On n’aurait jamais imaginé cela. Merci ! Vive l'Afrique ! Vive l'unité africaine ! ».

Quant à Gustave, un autre internaute, il utilise un langage très imagé pour illustrer le plaisir qu’il ressent en regardant le clip : « on dirait plume dans oreille, c'est chic !  ».

En 2004, Meiway sortait Golgotha, son huitième album. Parmi les chansons, « Bami Power » qui vantait le groupe ethnique bamiléké vivant dans l’ouest du Cameroun. Les 5 minutes 8 secondes du clip montrent Meiway vêtu de Ndop une étoffe traditionnelle et rituelle bamiléké. Meiway tient aussi deux queues de chevaux, symboles de pouvoir et de noblesse. Des symboles importants dans la culture bamiléké. Le succès de la chanson « Bami Power » dans ce pays d’Afrique centrale a quasiment permis à Meiway d’obtenir le statut d’artiste camerounais.

Sur chaque album, Meiway invite des artistes de plusieurs pays. Sur Illimitic le douzième, sont présents Étienne M'Bappé du Cameroun, Amen Viana du Togo, Olivier Tshimanga et Michel Bass de la RDC, Frank Nelson de Haïti. Ce n’est pas un hasard si en 2003 Meiway a remporté au  Burkina Faso le Kundé d'or, Prix de l'intégration Africaine. Ce n’est qu’un des 20 prix nationaux et internationaux reçus par Meiway. ... Retrouver l'article sur Music In Africa

Regardez le clip >> « Mu sé vidé »

 

© Music In Africa

 

Rate this item
(0 votes)

1 comment

  • James
    James vendredi, 06 octobre 2017 19:25 Comment Link

    You are a really persuasive writer. I can see this in your writeup. You've a way of writing compelling info that sparks significantly interest.

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Duchess Afro Mag
21 Grand Rue,
L-9905 Troisvierges Luxembourg
Téléphone : +352 661 730 312
E-mail : info@duchessafromag.lu
Web : http://www.duchessafromag.lu