Dans un contexte de rapports tendus entre leurs deux pays, le Premier ministre belge, Charles Michel, et le président congolais, Joseph Kabila, se sont entretenus ce vendredi à New York. De quoi ont-ils parlé ?

La 4è édition de Rumba Parade, le festival dédié à la rumba congolaise, a eu lieu du 14 au 16 décembre 2017 à Kinshasa. Parmi les activités prévues par les organisateurs, deux journées scientifiques ont été organisées à l’Institut national des arts (INA). Music in Africa y a pris part.

Il aura fallu 13 dernières longues heures de négociations pour aboutir à ce texte. En 2017, la République démocratique du Congo sera toujours dirigée par Joseph Kabila. Pour quelques mois seulement, jusqu’en décembre. Son premier ministre sera un opposant, un « vrai », validé par l’historique Etienne Tshisekedi.

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré mercredi l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba et ses quatre co-accusés coupables de subornation de témoins dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Le 24 avril. Cette date devrait certainement vous rappeler quelque chose. Oui, un événement tragique. Cette année, à cette date, le monde entier et la République Démocratique du Congo en particulier venaient de se lever avec une triste nouvelle qui avait retentit comme un coup de tonnerre.

Le plus grand festival de Jazz au Congo Kinshasa aura lieu du 1 au 4 Juin prochain à l’Institut Français de Kinshasa (RDC). JazzKif rendra hommage au musicien congolais Papa Wemba disparu le 24 Avril dernier à Abidjan (Côte d'Ivoire).

Plus de la moitié des députés congolais, appartenant principalement à la Majorité présidentielle (MP, soutenant l'action du président Joseph Kabila) ont saisi la Cour constitutionnelle pour qu'elle donne son interprétation de l'article 70 de la Constitution relatif à la fin du mandat présidentiel, rapporte mardi la presse kinoise.

L’ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), et chef du Mouvement de libération du Congo (MLC) a été reconnu responsable de meurtres, pillages et viols commis par ses troupes en Centrafrique, parties soutenir le régime chancelant du président centrafricain de l'époque, Ange-Felix Patassé, entre octobre 2002 et mars 2003. Quatorze ans après les faits, six ans après le début du procès, ce verdict était très attendu. 

Duchess Afro Mag
21 Grand Rue,
L-9905 Troisvierges Luxembourg
Téléphone : +352 661 730 312
E-mail : info@duchessafromag.lu
Web : http://www.duchessafromag.lu