Home Actualité Coronavirus en Afrique : au Mali, auto-isolement systématique pour les passagers des pays “fortement touchés”

Coronavirus en Afrique : au Mali, auto-isolement systématique pour les passagers des pays “fortement touchés”

by Arnold Benge

L’Afrique de plus en plus touchée par le nouveau coronavirus. Certes dans une moindre mesure que dans les pays outre-Atlantique, mais le continent fait davantage l’expérience du COVID-19 alors que six pays sont désormais contaminés. Dans cet article qui sera régulièrement mis à jour, nous vous ferons un point de la situation sur l‘évolution de la maladie en Afrique, et comment les Etats s’organisent pour y faire face.

Les pays touchés en Afrique

Egypte : 59
Algérie : 20
Afrique du Sud : 7
Sénégal : 5
Maroc : 2
Tunisie : 2
Cameroun : 2
Nigeria : 2
Burkina Faso : 2
Togo : 1
RDC : 1
Côte d’Ivoire : 1

Mali : auto-isolement systématique

Les personnes arrivant au Mali en provenance des pays les plus touchés par le nouveau coronavirus devront se soumettre à un “auto-isolement systématique” de 14 jours, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement malien, sans préciser la liste des pays concernés.

“Le gouvernement malien manifeste sa solidarité avec les pays touchés par le COVID-19 et n’empêche pas l’arrivée des personnes ayant séjourné dans ces pays”, a déclaré sur Twitter le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré. 

“Cependant, tous les passagers se soumettent au contrôle systématique à leur arrivée aux frontières aéroportuaires et terrestres”, a-t-il ajouté. 

Avant de préciser que “la mesure d’examen et d’auto-isolement systématiques de 14 Jours prise par le gouvernement malien concerne tous les passagers en provenance des pays FORTEMENT touchés par la maladie à COVID-19”. Il n’a pas indiqué de quels pays il s’agissait.

Aucun cas de coronavirus n’a été confirmé au Mali. Le Sénégal voisin en compte cinq (dont deux déclarés guéris) et le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi un premier cas.

La maladie gagne du terrain au Sénégal

Un cinquième cas de coronavirus a été déclaré mercredi au Sénégal. Selon le ministère de la Santé, le malade a été identifié à Touba, ville sainte de la confrérie musulmane des mourides, dans le centre du Sénégal, où un grand rassemblement religieux est prévu le 22 mars.

Le nouveau patient est un Sénégalais résidant en Italie, rentré au Sénégal le 6 mars. Il a consulté à Touba le 10 mars, au lendemain de l’apparition des premiers symptômes, puis a été isolé, ont précisé des responsables du ministère lors d’un point de presse.

Son infection par le nouveau coronavirus a été confirmée mercredi par l’Institut Pasteur de Dakar et il est actuellement traité à Dakar, selon les mêmes sources.

Touba est la deuxième agglomération du Sénégal avec une population d’1,5 à deux millions d’habitants.

La CAF ne veut pas déférer à la menace du coronavirus

Les compétitions africaines de football ne subiront pas la loi du nouveau coronavirus. La Confédération africaine de football (CAF) n’entend pas modifier la programmation de ses activités sportives de 2020.

L’instance faîtière du football en Afrique maintient « la programmation de toutes ses compétitions ». Parmi ces événements sportifs, le 6è championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu du 4 au 25 avril au Cameroun.

Ainsi, une équipe médicale devrait fouler le sol camerounais le week-end prochain pour évaluer le dispositif de riposte mis en place par Yaoundé, rapporte la chaîne ed télévision nationale CRTV sur sa page Twitter.

Ses homologues comme l’UEFA en Europe ont dû apporter des modifications significatives à leurs chronogrammes. C’est le cas de la ligue des champions dont beaucoup de matches se joueront désormais à huis clos.

En Afrique, l’Algérie est l’un des rares pays à avoir pris une mesure similaire à cause du nouveau coronavirus.

Déclarée en Chine en fin 2019, la COVID-19 a déjà touché 103 personnes et tué deux autres dans douze pays du continent. À l‘échelle mondiale, les derniers chiffres font état de 121 564 personnes contaminées et pour 3 151 morts.

Le pays de Félix Houphouët-Boigny aussi

Un cas de nouveau coronavirus a été identifié mercredi en Côte d’Ivoire par le ministre de la santé et de l’Hygiène Publique, Eugène Aka Aouélé.

En provenance de l’Italie, deuxième foyer de la maladie après la Chine, le patient est un Ivoirien de 45 ans. Il a été testé positif au District sanitaire d’Adjamé-Plateau-Attécoubé.

Il est pris en charge au service des maladies infectieuses et tropicales, au CHU de Treichville. Mais son état est « stable », d’après le ministre Aka Aouélé qui a appelé ses compatriotes à ne pas céder à la panique.

Related Articles

Leave a Comment