Home LifestyleSanté Les lingettes contenant du phénoxyéthanol ne doivent pas être utilisées pour les bébés L’Agence du médicament demande aux fabricants de lingettes contenant du phénoxyéthanol d’indiquer l’interdiction de leur usage pour nettoyer les fesses des enfants de moins de 3 ans.

Les lingettes contenant du phénoxyéthanol ne doivent pas être utilisées pour les bébés L’Agence du médicament demande aux fabricants de lingettes contenant du phénoxyéthanol d’indiquer l’interdiction de leur usage pour nettoyer les fesses des enfants de moins de 3 ans.

by Arnold Benge

L’étiquette des lingettes avec du phénoxyéthanol devra comporter un avertissement pour que les parents ne les utilisent pas sur les fesses de leur bébé. Cette substance est dangereuse pour la fertilité et les tout-petits sont particulièrement à risque.

Le phénoxyéthanol est un conservateur soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, c’est-à-dire qu’il aurait des effets toxiques pour la reproduction. Des études toxicologiques ont en effet suggéré une toxicité pour la reproduction et le développement à fortes doses chez l’animal, tandis que de tels effets n’ont pas été signalés chez l’homme. A partir du 20 décembre, les paquets de lingettes et autres produits non rincés devront obligatoirement indiquer sur leur étiquette qu’ils ne doivent pas être utilisés sur les fesses des bébés de 3 ans ou moins, rapport l’AFP.

Une mesure de précaution

“C’est une mesure de précaution qui a été prise pour protéger les bébés”, explique Dominique Martin, directeur général de l’Agence du médicament des produits de santé à l’AFP. La décision a été prise par la police sanitaire de l’ANSM le 13 mars 2019, afin d’obliger les fabricants de produits cosmétiques “non rincés”, comme les lotions ou les laits pour le corps, à inscrire sur l’emballage qu’ils ne peuvent pas être utilisés pour les fesses des enfants de 3 ans et moins. Cette mesure concerne toutes les lingettes, y compris celles destinées aux adultes, afin d’éviter leur utilisation pour le change tandis que 64% des consommateurs reconnaissent utiliser ces dernières pour nettoyer le fessier leur tout-petit.

Related Articles

Leave a Comment