Home Actualité Proximus, carburants, eau, médecins, banques, transports, bière…: le début 2020 fera mal à votre portefeuille, voici tout ce qui va augmenter!

Proximus, carburants, eau, médecins, banques, transports, bière…: le début 2020 fera mal à votre portefeuille, voici tout ce qui va augmenter!

by Arnold Benge

« Tout augmente ma bonne dame » ! Et ce sera particulièrement vrai à partir du premier janvier. Certains tarifs Proximus, les billets de train, les services en banque mais aussi le prix de la bière et du carburant.

Proximus, carburants, eau, médecins, banques, transports, bière…: le début 2020 fera mal à votre portefeuille, voici tout ce qui va augmenter!

Le début de l’année 2020 fera mal à notre portefeuille. Plusieurs augmentations de prix vont en effet intervenir au premier janvier ou dans les semaines qui suivront.

Chez Proximus.

Les packs Tuttimus et Familus seront notamment plus chers. Les packs Internet+TV (+1 euro/mois), Tuttimus (+1,5 euro/mois) et Familus (+1,5 euro/mois) augmenteront par exemple. Les tarifs pour la téléphonie en général seront aussi revus à la hausse.

Chez bpost.

Le prior sera vendu au prix unitaire de 1,21 €, contre 1 € actuellement. Le timbre non prior passera, lui, de 0,95 € à 1,01 €.

A la SNCB.

Pour les trains, on attendra le premier février pour augmenter les tarifs. L’augmentation du prix des abonnements domicile-travail et des abonnements scolaires est de 2,87 %. Les produits dérivés des abonnements, tels que la carte Campus, connaissent la même adaptation tarifaire. La hausse tarifaire moyenne pour tous les autres produits, hors abonnements, s’élève à 1,87 %.

A la pompe.

La part de biocarburant va augmenter. Et, parallèlement, le prix du carburant. Cette mesure découle de deux directives européennes, dont l’une prévoit une part de 8,5 % de biocarburants dans un litre d’essence ou de diesel. L’autre impose de réduire de 6 % en 2020 les émissions de CO2 liées aux carburants. La Belgique, de son côté, a opté pour une part de biocarburants à 9,6 %. En conséquence, les prix augmenteront eux aussi. La hausse sera de l’ordre de 2 centimes par litre pour l’essence 95 et le diesel.

A la banque.

Une série de services à la clientèle verront leurs prix augmenter. Par exemple, chez BNP Paribas Fortis, les virements papier vont passer, au 1er avril prochain, à 2 €! Chez ING, les comptes « Go to 18 » et « Lion Account » restent gratuits. Par contre, le compte Vert ING passe, lui, de 40 € à 44 €. Quant au compte à vue professionnel ING, il passe, lui, de 40 € à 50 € euros par an. Les clients d’Axa devront eux débourser 0,6 euro de plus pour le forfait mensuel du compte Comfort2bank (4,50 euros contre 3,90 auparavant). Le retrait d’argent aux distributeurs d’autres banques coûtera par ailleurs 0,5 euro par retrait pour le compte gratuit (St@rt2bank).

A la pompe (à bière).

Les bières brassées par AB InBev et Alken-Maes seront plus chères à partir du 1er janvier dans le secteur Horeca et les supermarchés. Les bières non alcoolisées ne sont pas concernées par cette hausse. Le prix du fût de Stella progressera notamment de 6 euros et celui de Jupiler de 2,70 euros. En moyenne, AB InBev augmentera ses prix de 2 centimes par verre. Alken-Maes augmentera également le prix de ses produits le 1er janvier dans les magasins, tandis que le secteur Horeca ne sera concerné qu’à partir du 1er février. Le brasseur ne fournit cependant pas de détails sur l’ampleur de l’augmentation.

Chez le médecin.

Les honoraires des médecins (consultations, visites, avis et surveillance) augmenteront de 1,95 % à partir du 1er janvier 2020. Cette hausse n’aura cependant pas de conséquences pour les patients, qui seront davantage remboursés. Les consultations des pédiatres seront elles revalorisées à hauteur de 4,7 % au-delà de l’indexation prévue. La consultation chez le généraliste coûtera désormais 22,22 euros contre 21,79 auparavant pour un médecin non accrédité, et 26,80 euros au lieu de 26,27 chez le médecin accrédité. La visite à domicile s’élèvera à 39,63 euros (38,88 auparavant).

Au robinet (à Bruxelles).

L’intercommunale Vivaqua va indexer le prix de l’eau à Bruxelles dès le 1er janvier 2020. Pour un ménage de deux personnes à la consommation moyenne de 70m³ par an, le prix de la facture annuelle d’eau augmentera de 5,52 euros (TVAC), ou 2,19 %, l’an prochain, selon les calculs de Brugel, régulateur bruxellois pour les marchés du gaz et de l’électricité et contrôleur du prix de l’eau. C’est le tarif « assainissement communal » qui va être indexé, l’une des composantes de la facture finale envoyée au consommateur. Cette redevance sert à financer la collecte des eaux usées et les investissements nécessaires dans les ouvrages servant à cette collecte et à celle de l’eau de pluie. Le prix de l’eau était gelé dans la capitale depuis 2014.

Dans votre portefeuille.

Une bonne nouvelle toutefois : parmi toutes ces augmentations, il y en a une qui permettra de payer les autres. Le salaire des quelque 470.000 employés assujettis à la commission paritaire auxiliaire pour employés (CP 200) sera indexé de 0,8 % au 1er janvier 2020, selon les calculs définitifs du prestataire de services de ressources humaines SD Worx. Ce qui est cependant moins qu’en 2019, quand l’indexation annuelle s’était élevée à 2,16 %.

Related Articles

Leave a Comment